Cécile Cuny, Changement urbain et démocratie participative à Berlin

Cuny Cécile, 2014, Changement urbain et démocratie participative à Berlin. Ethnographie du grand ensemble de Marzahn, Paris, Editions de la Maison des sciences de l’homme (coll. « Dialogiques »), 340 p.

Les transformations de la ville postsocialiste font l’objet d’une littérature féconde, abordant les dynamiques de transition soit du point de vue de la rupture, opposant les idéaux-types de la « ville socialiste » et de la « ville néolibérale », soit en tant que telles, en insistant sur la prise en compte de l’inertie du changement social et spatial dans la compréhension des reconfigurations urbaines. La démarche de nature ethnographique engagée par Cécile Cuny au sein du quartier constitué par le grand ensemble de Marzahn (ex-Berlin Est) esquisse une mise en problème qui permet de tenir ensemble ces deux approches. Celle-ci repose sur le paradoxe entre la radicalité des transformations politiques et une certaine résistance des structures sociales héritées du communisme. Ce paradoxe, Cécile Cuny propose de l’explorer sous l’angle de la mobilisation des habitants, observée au prisme des projets de réhabilitation urbaine et des reconfigurations du pouvoir politique local. Son propos suit un déploiement particulièrement méthodique et rigoureux du point de vue de la description, explorant tour à tour : les logiques de mise en place du quartier de Marzahn au sein de l’espace urbain est-berlinois, en mettant en exergue les relations entre l’évolution des fonctions urbaines et les dynamiques de peuplement ; la genèse des groupes sociaux à l’intérieur du quartier, distingués par leurs caractéristiques sociodémographiques, leurs interactions et leurs rapports aux lieux ; la mise en place d’une arène publique autour des projets de réhabilitation urbaine, mettant en tension ces différents groupes d’habitants avec les acteurs de la scène politique locale. Lire la suite sur Lectures.revues.org

Citer cet article : 
Lepeltier-Kutasi Ludovic, « Cécile Cuny, Changement urbain et démocratie participative à Berlin. Ethnographie du grand ensemble de Marzahn », Lectures, 17 Juillet 2014.

Crédit photo : photo par Sludge G. sur Flickr


Ludovic Lepeltier-Kutasi

Diplômé de l'EHESS. Doctorant contractuel en charge d'activités complémentaires d'enseignement en géographie urbaine et régionale à l'Université François-Rabelais (Tours). / Sujet de thèse (titre provisoire) : "La dimension spatiale des processus de marginalisation sociale. Ethnographie multisituée à Budapest (Hongrie) et Casablanca (Maroc)", sous la direction de Nora Semmoud et Olivier Legros, au sein de l'équipe Monde arabe Méditerranée du l'UMR CITERES (Tours). // Informations complémentaires : CV académique / Me suivre sur ResearchGate / Me suivre sur Academia

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *