Maurice Blanc, Nasser Fakouhi et Anne Raulin, « Minorités, métropoles, mondialisations »

Blanc Maurice, Fakouhi Nasser et Raulin Anne, 2013, « Minorités, métropoles, mondialisations », Espaces et sociétés, 2013, vol. 154, no 3.

La mondialisation contemporaine, caractérisée notamment par l’ampleur inédite de l’urbanisation de la planète et l’intensification de la mise en réseaux du monde, bouscule de nombreuses certitudes sur les modes de structuration et d’organisation des sociétés humaines. Ces processus sociaux et économiques remettent notamment en cause l’hypothèse de rapports au monde très largement définis par des rapports sociaux ou des compositions territoriales ancrés dans la sédentarité. La question du réajustement des appartenances collectives et des allégeances identitaires à ces transformations mérite d’autant plus d’être soulevée que de nombreux auteurs prêtent aux « minorités urbaines »un rôle prépondérant dans le nouvel ordre de légitimité de la « ville globale ». Selon Maurice Blanc, Nasser Fakouhi et Anne Raulin, coordonnateurs du dossier, au-delà des phénomènes bien connus de relégation ou de ségrégation, ces groupes seraient ainsi désormais en position de produire des « centralités minoritaires » nouvelles, perçues comme des « pôles d’attraction pour les citadins aux multiples appartenances » (p. 12) et conçues comme le support de diffusion à l’échelle mondiale de leurs modes d’expression… Lire la suite sur Lectures.revues.org

Citer cet article : 
Lepeltier-Kutasi Ludovic, « Maurice Blanc, Nasser Fakouhi et Anne Raulin (dir.), « Minorités, métropoles, mondialisations », Espaces et sociétés, n° 154, 2013 », Lectures, 17 Mars 2014.

Crédit photo : photo par monkeyB. sur Flickr


Ludovic Lepeltier-Kutasi

Diplômé de l'EHESS. Doctorant contractuel en charge d'activités complémentaires d'enseignement en géographie urbaine et régionale à l'Université François-Rabelais (Tours). / Sujet de thèse (titre provisoire) : "La dimension spatiale des processus de marginalisation sociale. Ethnographie multisituée à Budapest (Hongrie) et Casablanca (Maroc)", sous la direction de Nora Semmoud et Olivier Legros, au sein de l'équipe Monde arabe Méditerranée du l'UMR CITERES (Tours). // Informations complémentaires : CV académique / Me suivre sur ResearchGate / Me suivre sur Academia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *