Sur les chemins de l’Ecole

Sur les chemins de l’Ecole. Paris, 105 boulevard Raspail. Mercredi dernier, présentation de ma thèse et retour de terrain budapestois dans le séminaire sur l’habiter animé par Gaspard Lion à l’EHESS. Nous nous sommes connus il y a deux ans lors de notre master 2 là-bas et nous sommes restés très proches depuis.

L’EHESS, c’est un peu le temple des sciences sociales en France. On peut y accéder dès le master 1 et y faire sa thèse. Les enseignements y sont dispensés sous forme de séminaires de recherche. Le temps d’un semestre ou tout au long de l’année, les participants sont associés aux travaux et à la réflexion des chercheurs et enseignants-chercheurs. Ce sont souvent des moments très stimulants intellectuellement, fondés la plupart du temps sur une intense participation collective.


Ludovic Lepeltier-Kutasi

Diplômé de l'EHESS. Doctorant contractuel en charge d'activités complémentaires d'enseignement en géographie urbaine et régionale à l'Université François-Rabelais (Tours). / Sujet de thèse (titre provisoire) : "La dimension spatiale des processus de marginalisation sociale. Ethnographie multisituée à Budapest (Hongrie) et Casablanca (Maroc)", sous la direction de Nora Semmoud et Olivier Legros, au sein de l'équipe Monde arabe Méditerranée du l'UMR CITERES (Tours). // Informations complémentaires : CV académique / Me suivre sur ResearchGate / Me suivre sur Academia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *