Le soutien hongrois à l’Euromaidan ukrainien

Il y a maintenant deux jours, on pouvait voir des mouvements de soutiens à l’Euromaidan dans la plupart des capitales Européennes. Budapest n’y a pas manqué.

Lorsque j’ai raconté à des amis hongrois qu’environ 200 personnes y étaient présentes, non sans humour, ceux-ci se sont empressés d’ajouter que la moitié attendait probablement le bus – la place de Blaha Lujza sur laquelle se tenait le rassemblement est un important lieu de transit pour différents transports en commun à Budapest. Cette blague est néanmoins révélatrice de l’importance de cette petite manifestation qui dans un contexte différent paraîtrait bien ridicule. Pour rappel, les derniers évènements d’une réelle grande ampleur en Hongrie avaient suivi, en 2006, la révélation d’un enregistrement dans lequel le premier ministre de l’époque, Ferenc Gyurcsány, avouait avoir menti aux hongrois pour gagner les législatives de la même année (pour en savoir c’est ici).

Le hongrois, l’ukrainien et l’anglais se seront succédé pour permettre à l’assemblée éclectique (Hongrois, Ukrainiens de Budapest mais aussi un public plus international) de suivre les discours, les chants et la musique. Puis après une heure, les manifestants se sont séparés calmement. Outre l’habituelle ferveur déployée par les orateurs, on aura quand même pu voir le doute et l’inquiétude dans le regard de certains mais aussi l’espoir chez d’autres (vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir) :

IMG_5356 IMG_5375 IMG_5362 IMG_5467IMG_5387 IMG_5397IMG_5394 IMG_5447  IMG_5458 IMG_5420IMG_5399 IMG_5437 IMG_5434 IMG_5440


Paul Saïsset

Diplômé en anthropologie à l'Université Lumière Lyon 2, je suis au sein d'un programme de master erasmus en sciences-sociales m'amenant à voyager entre Paris (EHESS), Budapest (ELTE) et Prague (Université Charles). Le cas précis de mon master cible la première réhabilitation urbaine en Hongrie engagée au lendemain de la chute du bloc et la normalisation au travers du transfert de compétences/modèles depuis l'Europe de l'Ouest vers l'Europe Centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *