Le gourou, la couronne et l’étranger

Le gourou, la couronne et l’étranger. Un festival dans le Sud-Est de la Hongrie. Après une performance du néo gourou István Jeszenszky (voir ici), les spectateurs sont invités à rentrer dans une yourte fraichement installée. Curieux de savoir ce qu’elle contient, il me faut dépasser une file d’une dizaine de personnes attendant patiemment. Incrédule, je découvre ce couple agenouillé devant la sainte couronne hongroise…

Festival Bioritmus, Békéscsaba, Octobre 2013


Paul Saïsset

Diplômé en anthropologie à l’Université Lumière Lyon 2, je suis au sein d’un programme de master erasmus en sciences-sociales m’amenant à voyager entre Paris (EHESS), Budapest (ELTE) et Prague (Université Charles). Le cas précis de mon master cible la première réhabilitation urbaine en Hongrie engagée au lendemain de la chute du bloc et la normalisation au travers du transfert de compétences/modèles depuis l’Europe de l’Ouest vers l’Europe Centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *